Faire une retraite spirituelle à l'abbaye Saint-Martin-du-Canigou

Nous accueillons volontiers des « chercheurs de Dieu » :

  • halte spirituelle abbaye saint martin du canigoupersonnes en quête d’un lieu de ressourcement spirituel, de silence, de paix
  • personnes qui sont à un tournant de leur vie et qui éprouvent le besoin de faire une halte pour réfléchir et prier
  • jeunes (ou moins jeunes !) qui cherchent quel sens donner à leur vie
  • baptisés qui souhaitent partager pour quelques jours la vie fraternelle et la liturgie d'une communauté

Nous pouvons accueillir des personnes seules, mais aussi des couples, dans la limite des places disponibles.

Les conditions d’accueil 

La durée du séjour est de 2 à 6 jours (lundi exclu). 
Les demandes se font par écrit, au minimum une semaine à l’avance. 
Nous ne faisons pas d’accueil

Il vous est proposé : durant le mois de janvier ainsi qu’entre le 21 juin et le 1er octobre. Les temps de retraite ne sont pas prêchés.

  • de partager notre vie liturgique (présence aux offices souhaitée : au moins deux par jour)
  • de partager nos temps de repas et vaisselle
  • de participer à la vie fraternelle en donnant une heure de service le matin

Il est également possible d’avoir un entretien avec un frère ou une sœur de la Communauté et de se confesser.

Pour respecter la vie de la Communauté sur place, mais aussi pour vous permettre de vivre un séjour fructueux, il vous est demandé de veiller à un certain climat d’intériorité et de silence. Ainsi vous pourrez tout à la fois vivre une expérience de recueillement et de partage fraternel (les repas n'étant pas  en silence).

Chacun participe aux frais selon ses moyens dans un esprit de partage. A titre indicatif, une journée d'accueil est d’un coût de 25 à 30 € par jour.

A noter :

  • Nous ne nous pouvons pas offrir le gîte et le couvert aux touristes, aux voyageurs de passage et aux groupes de pèlerins cherchant une étape. En effet nous n’avons pas les structures d’une « hôtellerie » et il est facile de trouver à proximité, gîtes, chambres d'hôtes ou hôtels.
  • Un refuge de montagne non gardé (6 lits) est à la disposition des marcheurs pour une nuit.

Témoignages de personnes venues en accueil

Ma retraite à l'abbaye (...) m'a vraiment fait du bien, sur le plan personnel et spirituel. Prendre un peu de recul, et me reposer l'esprit d'une situation pas facile à vivre. Votre gentillesse, votre joie de vivre, votre présence, à tous, m'ont fait comprendre certaines choses importantes de ma vie.
J'ai redécouvert l'étincelle de Dieu. Qui est pour moi une joie de vivre. Je cultive chaque jour cette étincelle pour qu'elle se transforme en une belle Lumière.

Patricia, avril 2016

Je suis venu à vous avec le cœur lourd et en peine. Beaucoup de chagrins et de déceptions ces derniers temps qui m’avaient laissé penser que la vie n’était peut-être pas aussi belle que ce que je pensais. (...)
Alors j’ai pensé qu’en m’isolant un peu plus je retrouverai sans doute au fond de moi une petite flamme que j’arriverais à rallumer. Et puis il y a eu VOUS ... 
(...) Toutes et tous avez été des rayons de soleil et des éclats de joie, empreints d’humilité et d’amour bienveillant.  Au milieu de vous je me suis senti comme votre frère et sans le savoir vous m’avez permis de retrouver une famille et la joie de vivre.

Olivier, novembre 2015

Ces trois jours avec vous tous m’ont apporté plus intérieurement que plusieurs années à essayer de réfléchir seul.

Sébastien, mai 2015

Je suis venu à l'Abbaye St. Martin du Canigou en été 2008 pour partager la vie communautaire avec intention de perfectionner mon français. Dès que j'avais vu une photo de l'abbaye je savais que je dois y aller.
Mais ce n'étais qu'après mon arrivée que j'ai découvert quelque chose d'extraordinaire. J'ai découvert un lieu plein de foi, de silence, de joie, d'amitié, de sourire, de Dieu...tous ça entouré par la nature sauvage, par des vallées profondes, par des pics désertés. Chaque jour j'ai vécu une expérience différente, extraordinaire. Le temps semblait de se ralentir.
Après cinq semaine de la vie communautaire je suis parti avec beaucoup plus que meilleur français. Je suis parti avec Dieu dans mon cœur. Je reviendrai, j'en suis sur. Merci Seigneur pour cette expérience.

Radim Zhor, 21 ans, République Tchèque

Quand lcœur bat la chamade,
qu’il est triste à mourir,
où mieux que dans cette cathédrale,
avec Dieu et les amis, il peut enfin guérir.
Quand il est heureux et plein d’allégresse,
pour laisser éclater sa joie,
où est-il mieux que dans cette forteresse.
Dès l’âge de trois ans où à ta rencontre,
j’ai fait, accompagnée de mes parents,
mes premiers pas de montagnarde,
à ce jour où malgré l’âge, la canne et les cheveux grisonnants,
j’y viens très souvent,
je te vénèrerai toujours à Saint Martin du Canigou
et j’espère « per mults anys ».

Mamie Maryse